AIRPROFIL anime des formations spécifiques aux fluides industriels

 


Depuis 2019 et jusqu'au début du confinement en France, vers le 16 mars 2020, François BOUTEILLE, gérant et principal Formateur d'AirProfil, a suivi un intéressant apprentissage comme sous-traitant de divers centres de formation.

 

Plusieurs dizaines de stages de type "Habilitation Vapeur", "Recyclage Vapeur", "Sensibilisation au risque ammoniac frigorifique", mais aussi "Froid Industriel", "Chauffage et climatisation", "Consignation mécanique et fluidique", voire un stage "Robinetterie vapeur".

 

Le plus souvent, ces prestations étaient assez peu payées, sans doute parce que nous intervenions comme sous-traitants de sous-traitants. Donc nous n'avons pas du tout le sentiment d'avoir perdu notre temps. Au contraire, nos partenaires assumaient le travail administratif et, surtout, le travail commercial. Au fil des mois, les notes données par nos stagiaires ont progressé, ce dont nous sommes très fiers !

 

De manière amusante, on nous a d'abord confié l'Ouest de la France. Ensuite, nous sommes intervenus en Bourgogne, en Lorraine et même en Alsace, des régions que nous avons particulièrement appréciées quand on avait encore la possibilité de sortir de chez soi et de trouver un restaurant ouvert.

 

Ainsi, donc, AirProfil a pu enrichir ses connaissances de manière accélérée sur deux points essentiels :

 

1/ En quoi consistent la Surveillance et la Conduite des installations de Vapeur, de NH3 et d'air comprimé ? Les grandes sociétés d'exploitation expliquent sur leurs sites Internet, que leurs bonnes performances, par exemple sur le plan énergétique, s'explique par le savoir-faire de leurs Techniciens d'exploitation. Mais en quoi consiste vraiment ce savoir-faire ? Et qui le détient : les Techniciens d'Exploitation ou les multiples sous-traitants ?

 

2/ Quels événements indésirables (EI) sont-ils susceptibles de survenir en Exploitation ? Par exemple, nous avons répertorié (au 16 avril 2020) pas moins de 33 "EI" dans le domaine de la production de Vapeur. Mais seulement 8 "EI" dans le cas des "salles de machines" à l'ammoniac. Donc, nous sommes preneurs de toute information dans ce domaine. Dans le cas de l'air comprimé, nous en connaissons des dizaines...

 

Nous reprendrons ces stages de base à travers nos bons partenaires dès la levée du confinement - on parle du 11 mai 2020.

 

En attendant, cette période un peu longue de repos forcée nous a permis de développer des contenus de formation absolument originaux dans le domaine de la vapeur, du froid industriel et de l'air comprimé. Après avoir mis quelque vidéos sur une chaîne YouTube gratuite il y a quelques années, nous prévoyons d'utiliser une plate-forme spécialisée payante dans les semaines qui viennent.

 

On vous en parlera alors sur ce site et sur LinkedIn..

 

 

 

 


 NOUVEAU STAGE AIR COMPRIME INDUSTRIEL POST COVID D’AIRPROFIL /

 

 

BASES, APPROFONDISSEMENT ET RECHERCHE EN AIR COMPRIME (BARAC)

 

STAGE INTERNATIONAL

AirProfil intervient au niveau international et ne recherche aucune subvention d’aucun Etat pour faciliter la ventes de ses stages !

STAGE INDEPENDANT

AirProfil est indépendant des fabricants de compresseurs et de sécheurs d’air comprimé !

STAGE POST COVID

Les stages de Formation d’AirProfil sont composés, chaque fois que possible, d’une préparation documentaire hebdomadaire sur 3 mois, d’un stage présentiel d’une semaine avec des effectifs réduits, d’une rencontre su votre site industriel et d’un suivi sur un an.

STAGE POUR TOUS LES PUBLICS

Les stages AirProfil sont destinés aux Techniciens et aux Ingénieurs, aux Exploitants et aux Concepteurs, aux Auditeurs internes et externes des entreprises industrielles. Pas de prérequis. Chaque stage sera évidemment adapté à son public particulier.

 

Contenu du stage

 

Beaucoup d’activités humaines se décomposent en trois étapes successives :

ü  L’Observation et la Mesure des paramètres significatif du domaine traité

ü  Le Diagnostic ou le Projet, selon que vous êtes Exploitant, Concepteur ou Auditeur

ü  La Décision et l’action

 

Ce stage AIR COMPRIME vous sera donc utile dans de nombreux domaine de votre vie professionnelle et personnelle car il est fondé sur une méthodologie simple et forte. 

Le plan du stage BARAC suit cette méthodologie. Ce plan sera fréquemment adapté pour tenir compte des innovations et des recherches en cours.

 

 

1.    Observations et Mesures

 

On présentera aux stagiaires les principales grandeurs utiles dans de domaine, ainsi que les unités de mesures et les principales méthodes d’observation ou de mesure :

ü  Pression de refoulement et pression en bout de réseau ou à l’utilisation

ü  Température sensible à l’aspiration des compresseurs et en entrée des sécheurs et des filtres

ü  Humidité relative, température de rosée sous pression et température de rosée sur air comprimé détendu

ü  Mètres cubes, Normo-mètres cubes, mètres cubes standards, mètres cubes aux conditions d’aspiration et divers autres mètres cubes !

ü  Teneur en particules et teneur en hydrocarbure de l’air comprimé.

ü  Teneur en oxygène, en dioxyde de carbone et en monoxyde de carbone de l’air comprimé : introduction à la notion d’air respirable

ü  Qualité d’air comprimé minimale pour le réseau principal : introduction à la notion d’air comprimé pour instruments

 

2.    Diagnostics et Projets

 

Ce qu’un Ingénieur ou un Technicien fait de ses Observations et de ses Mesures dépend principalement de ses buts.

En juin 2021 et dans le cadre de ce programme de stage, AirProfil distingue entre 3 familles de buts :

ü  Minimiser ou optimiser la consommation d’énergie

ü  Maximiser la fiabilité, la disponibilité ou la qualité

ü  Minimiser les risques et leur criticité

 

2.1  But énergie

 

ü  Sous-dimensionnement, sur-dimensionnement, fractionnement et recours à la vitesse variable pour les compresseurs

ü  Automatisation et consigne de pression variable

ü  Récupération de chaleur

ü  Rendement de distribution et pertes de pression des réseaux d’air comprimé

ü  Audit des usages et détection des fuites

 

2.2  But fiabilisation et productivité

 

ü  Pertes de productivité et défauts de qualité imputables à la défiabilité de l’air comprimé

ü  La question des compresseurs et des sécheurs de secours

ü  Sécheurs et filtres en parallèle ou en série

ü  La question des réservoirs tampons

ü  La question de l’aspiration d’air chaud

ü  La question de la température et de la pression en entrée des sécheurs et filtres

 

2.3  But sécurité

 

ü  Le risque pression

ü  Le risque mécanique et le risque électrique dans une centrale d’air comprimé

ü  Le risque de brûlure

ü  Le risque d’incendie

ü  Le risque de gel

ü  La question du bruit dans la centrale d’air comprimé et dans les ateliers

ü  La question du refroidissement par eau de tour et de la légionellose

 

3.    Actions et Décisions

 

ü  Théorie et pratique de la détection des fuites d’air comprimé : montage d’un détecteur d’ultrasons laissé à la disposition du stagiaire

ü  Théorie et pratique de l’Audit des Usages de l’air comprimé : retour d’expérience dans les tuberies, les cimenteries et les cartonnages

ü  Théorie et pratique de la débitmétrie de l’air comprimé : les tubes de Venturi, les débitmètres massiques thermiques et les débitmètres à ultrasons

ü  Théorie et pratique de la mesure de la qualité de l’air comprimé : le chariot de Mesures

 

4.    Comprendre et prévenir les évènements indésirables les plus fréquents ou les plus graves

 

ü  Eau liquide ou glace dans l’air comprimé

ü  Huile dans l’air comprimé

ü  Poussières ou charbons actifs dans l’air comprimé

 


 

NOUVEAU STAGE VAPEUR INDUSTRIELLE POST COVID D’AIRPROFIL

 

BASES, APPROFONDISSEMENT ET RECHERCHE EN VAPEUR (BARVAP)

 

STAGE INTERNATIONAL

AirProfil intervient au niveau international et ne recherche aucune subvention d’aucun Etat pour faciliter la vente de ses stages !

STAGE INDEPENDANT

AirProfil est indépendant des fabricants de compresseurs et de sécheurs d’air comprimé !

STAGE POST COVID

Les stages de Formation d’AirProfil sont composés, chaque fois que possible, d’une préparation documentaire hebdomadaire sur 3 mois, d’un stage présentiel d’une semaine avec des effectifs réduits, d’une rencontre su votre site industriel et d’un suivi sur un an.

STAGE POUR TOUS LES PUBLICS

Les stages AirProfil sont destinés aux Techniciens et aux Ingénieurs, aux Exploitants et aux Concepteurs, aux Auditeurs internes et externes des entreprises industrielles. Pas de prérequis. Chaque stage sera évidemment adapté à son public particulier.

 

Contenu du stage

 

Beaucoup d’activités humaines se décomposent en trois étapes successives :

ü  L’Observation et la Mesure des paramètres significatif du domaine traité

ü  Le Diagnostic ou le Projet, selon que vous êtes Exploitant, Concepteur ou Auditeur

ü  La Décision et l’action

 

Ce stage VAPEUR vous sera donc utile dans de nombreux domaine de votre vie professionnelle et personnelle car il est fondé sur une méthodologie simple et forte.

Le plan du stage BARVAP suit cette méthodologie. Ce plan sera fréquemment adapté pour tenir compte des innovations et des recherches en cours.

 

 

1.    Observations et Mesures

 

On présentera aux stagiaires les principales grandeurs utiles dans ce domaine, ainsi que les unités de mesures et les principales méthodes d’observation ou de mesure :

 

ü  Température sensible de la vapeur saturée ou surchauffée

ü  Chaleur sensible et enthalpie de l’eau

ü  Chaleur latente et enthalpie de la vapeur

ü  Enthalpie totale de la vapeur saturée

ü  Vapeur surchauffée

ü  Détente de la vapeur

ü  Désurchauffe de la vapeur

 

ü  Pression de service et pression maximale de service d’une chaudière

ü  Différentes technologies de chaudières : tube de fumée, tubes d’eau et vaporisation instantanée

ü  Rendement sur PCI / PCS d’une chaudière gaz, fuel, charbon ou biomasse

ü  Rendement d’une chaudière électrique

ü  Rendement par la mesure des débits et rendement par la mesure des pertes

 

ü  Analyse de l’eau de chaudière : TH, TAC, pH et chlorures

ü  Traitement de l’eau de chaudière : adoucisseur, osmoseur

ü  Retours de condensats

 

2.    Diagnostics et Projets

 

Ce qu’un Ingénieur ou un Technicien fait de ses Observations et de ses Mesures dépend principalement de ses buts.

En juin 2021 et dans le cadre de ce programme de stage, AirProfil distingue entre 3 familles de buts :

ü  Minimiser ou optimiser la consommation d’énergie

ü  Maximiser la fiabilité, la disponibilité ou la qualité

ü  Minimiser les risques et leur criticité

 

2.1  But énergie

 

ü  Température des fumées et excès d’air

ü  Récupération de chaleur sur fumées

ü  Purges de déconcentration automatiques ou manuelles

ü  Calorifuge de la chaudière

ü  Rendement de distribution et pertes de chaleur des réseaux de vapeur

ü  Audit des usages, détection des fuites et diagnostic des purgeurs

 

2.2  But fiabilisation et productivité

 

ü  Délais de mise ou remise en service d’une chaudière : phases d’attente

ü  La question du primage dans les IAA et dans les laveries

2.3  But sécurité

 

ü  Le risque pression

ü  Le risque de brûlure

ü  Le risque d’incendie

ü  Le risque de gel

ü  La question des coups de béliers lors des mises en service te lors des arrêts

ü  La question des défauts de combustion : CO, suies et imbrûlés

ü  La question de l’entartrage

ü  La question de la corrosion

 

3.    Actions et Décisions

 

ü  Théorie et pratique du diagnostic des condensats de vapeur d’eau : utilisation du détecteur d’ultrasons TLV type PT01 laissé à la disposition du stagiaire

ü  Théorie et pratique de l’Audit des Usages de la vapeur : retour d’expérience dans les tuberies, les papèteries et les chocolateries

ü  Théorie et pratique de la débitmétrie de la vapeur : les diaphragmes, les débitmètres à effet vortex, les microturbines à insertion et les débitmètres à ultrasons

ü  Théorie et pratique de la mesure de la qualité de la vapeur

 

4.    Comprendre et prévenir les évènements indésirables les plus fréquents ou les plus graves

 

ü  Coups de béliers dans un réseau de vapeur lors d’une mise en service et lors d’un arrêt

ü  Primages dans des usines de plats cuisinés

ü  Entartrage et détartrage d’une chaudière à vapeur ou à eau chaude de process : suivi de la température des fumées

 

 


NOUVEAU STAGE EAU DE DEFENSE CONTRE L’INCENDIE POST COVID D’AIRPROFIL

 

BASES, APPROFONDISSEMENT ET RECHERCHE EN EAU DE DEFENSE CONTRE L’INCENDIE (BAREDCI)

 

STAGE INTERNATIONAL

AirProfil intervient au niveau international et ne recherche aucune subvention d’aucun Etat pour faciliter la vente de ses stages !

STAGE INDEPENDANT

AirProfil est indépendant des fabricants de motopompes !

STAGE POST COVID

Les stages de Formation d’AirProfil sont composés, chaque fois que possible, d’une préparation documentaire hebdomadaire sur 3 mois, d’un stage présentiel d’une semaine avec des effectifs réduits, d’une rencontre sur votre site industriel et d’un suivi sur un an.

STAGE POUR TOUS LES PUBLICS

Les stages AirProfil sont destinés aux Techniciens et aux Ingénieurs, aux Exploitants et aux Concepteurs, aux Auditeurs internes et externes des entreprises industrielles. Pas de prérequis. Chaque stage sera évidemment adapté à son public particulier.

 

Contenu du stage

 

Beaucoup d’activités humaines se décomposent en trois étapes successives :

ü  L’Observation et la Mesure des paramètres significatif du domaine traité

ü  Le Diagnostic ou le Projet, selon que vous êtes Exploitant, Concepteur ou Auditeur

ü  La Décision et l’action

 

Ce stage EAU DE DEFENSE CONTRE L’INCENDIE vous sera donc utile dans de nombreux domaines de votre vie professionnelle et personnelle car il est fondé sur une méthodologie simple et forte.

Le plan du stage BAREDCI suit cette méthodologie. Ce plan sera fréquemment adapté pour tenir compte des innovations et des recherches en cours.

 

 

1.    Observations et Mesures

 

On présentera aux stagiaires les principales grandeurs utiles dans le domaine, ainsi que les unités de mesures et les principales méthodes d’observation ou de mesure :

ü  Hauteur manométrique d’une pompe centrifuge et point de fonctionnement sur un réseau résistant

ü  Débits et équilibrage des débits dans un réseau en forme d’antenne de télévision : diamètres des canalisations et orifices des diaphragmes

ü  Conductance des filtres, des boîtes à eau, des sprinklers et des autres composants

ü  Température de l’eau et des canalisations du réseau

ü  Débit et pourcentage de débit de l’agent moussant

ü  Niveau d’eau dans les bâches et dans les bacs

ü  Niveau de gasoil et d’agent moussant dans les réservoirs

 

2.    Diagnostics et Projets

 

Ce qu’un Ingénieur ou un Technicien fait de ses Observations et de ses Mesures dépend principalement de ses buts.

En juin 2021 et dans le cadre de ce programme de stage, AirProfil distingue les buts suivants :

 

ü  Disposer d’une réserve d’eau suffisante et hors gel, notamment dans les pays ayant un hiver

 

ü  Prévenir l’aspiration par les pompes de galets ou de bâches en plastique

ü  Prévenir le bouchage des canalisations, des sprinklers et d’autres composants, notamment en cas d’utilisation d’eau de mer

ü  Prévenir la destruction de canalisations ou de vannes par des coups de béliers causés par des fermetures de vannes trop rapides

ü  Prévenir les pertes d’eau par les robinets de vidange du réseau ou par non-fermeture de certains usages non requis dans un scénario donné

 

ü  Assurer un équilibrage correct des débits, notamment en évitant une consommation d’eau excessive par un déversoir ou des canons à eau

 

ü  Le risque d’incendie de groupe motopompe

ü  Le risque de défaut mécanique de groupe motopompe

 

3.    Actions et Décisions

 

ü  Théorie et pratique de la mesure de débit par débitmètre non intrusifs à ultrasons : surestimation des débits du fait de la présence de bulles, perte du signal de débit du fait de la présence de bulles ou de dépôts

ü  Théorie et pratique de la mesure des pressions

ü  Théorie et pratique de la mesure des niveaux d’eau

ü  Théorie et pratique de la mesure de la concentration en agent moussant

 

4.    Comprendre et prévenir les évènements indésirables les plus fréquents ou les plus graves

 

ü  L’alimentation en eau de mer d’un dépôt pétrolier est bouchée par des moules

ü  Des robinets de vidange du réseau d’un dépôt pétrolier ont été ouverts par erreur lors d’un essai : il manque 500 m3/h et ce débit d’eau finit par emporter une partie de la route !

ü  Un réseau d’eau de défense contre l’incendie alimenté en eau de mer est bouché : quand on démarre les pompes, rien n’arrive !

 

ü  Essais périodiques ou entretien préventif peut-être insuffisants : un groupe motopompe tombe en panne après 10 minutes d’essai